CHRISTOPHE MORIN

FR
  • Instagram
  • Noir Facebook Icône
  • Youtube
 
Sonate Arpeggione de F. Schubert. Pianiste : Julien Gernay - Réalisation vidéo : Tommy Pascal
Le Grand Tango d'A. Piazzolla. Pianiste : Julien Gernay - Réalisation vidéo : Tommy Pascal
Pezzo Capriccioso de P.-I. Tchaikovsky. Pianiste : Julien Gernay
Réalisation vidéo : Joseph di Marco
Paganini - Variations sur la corde de LA. Pianiste : Julien Gernay
Réalisation vidéo : Joseph di Marco
Cypher x Yaman Okur (série Culture Box / France.tv)
Réalisation vidéo : Tommy Pascal
Les métamorphoses de R. Strauss / dir. Esa-Pekka Salonen
Festival de la Grange au Lac à Evian
Réalisation vidéo : Tommy Pascal
christo-30.jpg

CONCERTS

 

BIO

  • Instagram
  • Facebook
  • Icône sociale YouTube
Christophe_MORIN.jpg

Christophe Morin débute le violoncelle avec sa mère, violoniste, à lʼâge de 5 ans. A 17 ans, il obtient un 1er Prix de violoncelle à lʼunanimité au CNSMD de Paris dans la classe de Roland Pidoux et un 1er Prix de Musique de Chambre et suit parallèlement les master-classes de Jànos Starker, de Mstislav Rostropovitch et de Yo Yo Ma.

Cette même année, il enregistre un disque live du Trio Opus 100 de Schubert aux côtés de Jérôme Ducros et Renaud Capuçon.

Sa carrière est alors malencontreusement freinée par un problème physique sur sa main gauche (voir "l’histoire du gant") qui l’empêche de se produire en concert pendant de longues années.

En 2010, il crée le festival de Musique de Chambre « 3 jours en mai » sur lʼîIe de Ré avant d'être rejoint par Sarah Nemtanu (violon) à la direction artistique.

Il se produit en concerts de musique de chambre avec des musiciens tels que Nicolas Angelich, Jean-Frédéric Neuburger, Eric Lesage, Sarah Nemtanu, Pierre Fouchenneret, Emmanuel Pahud, Guy Bronstein, Amihai Gross et d’autres solistes du Philharmonique de Berlin, David Grimal, Jean-Marc Luisada, le Quatuor Modigliani, Julien Gernay, Adam Laloum, Liya Petrova, etc… Christophe Morin aime jouer avec ses amis parisiens tels Alex Gattet ( hautbois solo de l’Orchestre de Paris), Julien Hardy ( basson solo  de l’ Orchestre Philharmonique de Radio France), Sarah Nemtanu ( violon solo de l’Orchestre National de Radio France).

Il est aussi invité dans de nombreux festivals aux Pays-Bas, en Allemagne, en Espagne, en Italie, en Amérique du Sud, aux Etats-Unis, au Japon et en Chine (où il interprète « Rhyme », première création en Chine de l'oeuvre de Zhou Tian pour violoncelle seul).

En 2020, Christophe enregistre avec le pianiste Julien Gernay la sonate Arpeggione de F. Schubert et Le Grand Tango d’A. Piazzolla, mais aussi le Pezzo Capriccioso de P-I.Tchaikovsky ou encore les Variations sur la corde de La de Paganini. Ces enregistrements sont diffusés sous forme de captations live.

Il participe à la série de vidéos danse Cypher produite et diffusée par Culture Box/ France.tv en interprétant une œuvre originale pour violoncelle seul, dans une vidéo avec le breaker Yaman Okur.

Sa vocation de globe-trotter de la musique l’amène à jouer sur tous les continents que ce soit comme soliste, en orchestre (Mahler Chamber Orchestra dont il est membre, le Sinfonia Grange au lac dont il est violoncelle solo, mais aussi comme invité régulier de l’orchestre des Dissonances), ou encore avec le Trio Miroir aux côtés de Charlotte Julliard et Grégoire Vecchioni. 
Leur enregistrement du Grand Divertimento de Mozart et Le premier Quatuor de G. Fauré avec Adam Laloum, sortira en 2021 chez Nomad Play, suivi par des concerts.

Christophe joue un Matteo Goffriller de 1725.

 

PHOTOS

Christophe Morin
Christophe Morin

Photo par Lyodoh Kaneko

Christophe Morin
Christophe Morin

Photo par Lyodoh Kaneko

Photo par Tommy Pascal

Christophe Morin
Christophe Morin

Photo par Lyodoh Kaneko

Julien Gernay et Christophe Morin
Julien Gernay et Christophe Morin

photo par Tommy Pascal

christophe_morin
christophe_morin

Photo par Lyodoh Kaneko

Christophe Morin
Christophe Morin

Photo par Lyodoh Kaneko

Christophe Morin
Christophe Morin

Photo par Lyodoh Kaneko

Christophe Morin
Christophe Morin

Photo par Tommy Pascal

Christophe Morin
Christophe Morin

Photo par Lyodoh Kaneko

 

POURQUOI CE GANT  ?

Tout allait bien jusqu’à mes 20 ans. J’entre au CNSM de Paris à 15 ans et obtiens mon 1er Prix 1er nommé à 17 ans. Je bénéficie alors des conseils de Yo-Yo MA, Rostropovitch, Janos Starker… pendant mes deux années de master.
C’est au moment où deux agents s’occupaient de lancer ma carrière qu’un dérèglement appelé « hyperhidrose », (transpiration excessive), est survenu sur ma main, me rendant impossible toute précision technique.

Après avoir testé des dizaines de lotions sensées atténuer cette transpiration j’ai dû me résoudre à accepter une « sympatectomie » , opération qui sectionne le nerf responsable, à l’intérieur du thorax. Malheureusement la peau est alors devenue bien trop sèche !

Je n’ai jamais interrompu mes recherches et… suivirent de nombreuses étapes.
Tout d’abord, j’ai utilisé un gant de coton utilisé par les chirurgiens allergiques au latex, c’était déjà une belle avancée. 

Puis je découvre les belles qualités d’une certaine microfibre qu’un grand couturier (mon voisin) accepta de coudre minutieusement au bout de mon gant de coton…
Chaque avancée était l’aboutissement de longs mois de recherche, d’échecs et de petits miracles !

Voilà avec d’immenses raccourcis les quelques étapes qui me permettent de vivre avec bonheur ma vie de musicien passionné… il est vrai que je suis le seul violoncelliste au monde à jouer avec un gant !!

Aujourd’hui, ma plus belle récompense est de prendre mon instrument chaque jour et ne penser qu’à la musique!

Christophe_morin.jpg
 
 

PRESSE

" Une ouverture sublime au violoncelle seul qui met en valeur la très belle sonorité de Christophe Morin.(...). C'est un véritable sommet d'émotion". PUBLICS OPERA DE ROUEN

" Le premier sextuor à cordes de Brahms dont les variations sollicitent le lyrisme du premier violoncelle (merveilleux Christophe Morin)." TELERAMA

" Ducros, Capuçon et Morin. (...) Une maturité de ton et un équilibre dans l'expression musicale. En découle une lecture très douce mais également très émouvante, vivante, mesurée. Une belle réussite, en un mot". DIAPASON (à propos de l'enregistrement live du Trio Opus 100 de Schubert)

Article Diapason

 

CONTACT

MANAGEMENT | PRESSE

APPOGIA MUSIC

contact@appogiamusic.com

 

© 2021 - Appogia